Voici l’Europe représentée en reine (Europa Regina) dans une gravure du Cosmographia de Sebastian Münster en 1570. Découvrons aujourd’hui les surprenantes représentations cartographiques du monde et de l’Europe au Moyen Âge et à la Renaissance.

 


 

Généralement, les cartes adhéraient au schéma TO (TO pour Terrarum Orbis) avec au centre Jérusalem et représentant l’Europe, l’Asie et l’Afrique. Les cartes où l’Europe étaient séparées étaient extrêmement rares.

La carte centrée sur l’Europe, publiée par Johannes Putsch en 1537, est l’une des premières à dépeindre le continent comme une “Europa regina” avec les régions européennes formant une forme humaine féminine dont les attributs sont une couronne, le sceptre et l’orbe crucigère.

La popularité de la carte a augmenté de manière significative pendant la seconde moitié du XVIe siècle. Le terme moderne Europa regina n’était alors pas encore utilisé par les contemporains de Putsch.

Il faut attendre Hendrik Kloekhoff à la fin du XVIIIe siècle pour commencer à voir une représentation où la géographie n’est plus subordonnée à la forme féminine. Le réalisme commence à prendre le pas.

Sources des cartes utilisées :

– Sebastian Münster, Cosmographia (1570)

– Carte du psautier de la British Library Add. MS 28681 (1265)

– Carte en feuille de trèfle de Bünting (1581)

– Carte Europa Regina du Comenius Museum au Pays-Bas

– Mappemonde de Beatus de Saint-Sever.

 

Pour en savoir plus :

Le Moyen-âge en Occident Broché, de Michel Balard, Michel Rouche et Jean-Philippe Genet.

Bienvenue au Moyen Age, de Michel Zink.