La révolution Gutenberg

Lire la vidéo

Extrait

Le 23 février 1440, Johannes Gutenberg réalise, dans son atelier de Strasbourg, la première impression d'une page de la Bible.

Révolution en écriture gothique

L'écriture est en gothique textura qui deviendra, un siècle plus tard, l’écriture dominante dans toute l’Europe occidentale. Entre 1452 et 1455, la Bible a été imprimée à 180 exemplaires. A l'exception de quelques feuillets isolés, quarante-huit modèles ont été conservés.

Si aujourd’hui on s’interroge sur la paternité de l’invention, il est tout de même certain que Gutenberg a inventé le premier les caractères mobiles en plomb qui pouvaient être utilisés plusieurs fois et pour des pages différentes.

FMJMIWjWYAcl3xd

L'exemplaire de la Bible de Gutenberg conservé à la New York Public Library.

Au XVe siècle, l’alphabétisation progresse, notamment en milieu urbain. La demande en livres augmente, et il devient nécessaire de les produire plus rapidement et à moindre coût. C’est dans ce contexte que des recherches pour une “écriture mécanique” sont menées simultanément dans plusieurs villes.

Les premiers utilisateurs de l’imprimerie perçoivent clairement son objectif : “multiplier” les livres, c’est-à-dire les imprimer. Leur but est de rendre les livres plus accessibles à un public de lecteurs de plus en plus large.

En Chine, la technique de l’impression à partir de plaques de bois gravées est utilisée depuis longtemps pour reproduire des motifs de manière répétitive. Au XIVe siècle, les Coréens inventent un procédé d’impression utilisant des caractères mobiles en bronze, mais d’une manière plus limitée. On peut donc affirmer que les Européens ont “réinventé” l’imprimerie au XVe siècle.

L'inventeur

Parallèlement, Gutenberg s’attèle à la mise au point d’un procédé mécanique de reproduction des livres. Il utilise d’abord une presse et des caractères en bois, mais les résultats ne sont pas satisfaisants. Il investit alors beaucoup d’argent dans la recherche d’un métal plus approprié pour les caractères.

Ses recherches se déroulent dans le plus grand secret, car les résultats sont convoités par de nombreux concurrents. Il n’en demeure pas moins que Gutenberg est incontestablement l’inventeur de la typographie, l’art d’écrire avec des caractères mobiles. Cette innovation majeure constitue la pierre angulaire de l’imprimerie.

Pour en savoir plus

Sources et informations

Extrait du film : Gutenberg, série « Le temps d'un portrait » © CNDP, 1995. Image des caractères d'imprimerie : CC BY 2.5 Deed Attribution 2.5 Generic

Imprimer ! L’Europe de Gutenberg, informations de l’exposition de la Bibliothèque National de France.

 

https://www.bnf.fr/fr/agenda/imprimer-leurope-de-gutenberg