(Faites glisser votre souris sur l’image)

La Divine Comédie, Dante Alighieri
« Je me jetai, dévot, à ses pieds sacrés : "je demandai miséricorde (..) par trois fois je battis ma poitrine. Il traça sept P sur mon front du bout de son épée : "Souviens-toi de laver, quand tu seras dedans, ces plaies" »
A lire sur Gallica
Hölderlin
« Je marchais dans un bois, remontais un lacis d'eaux ruisselantes, jusqu'au lieu où elles tombaient en fines gouttelettes sur la roche (...) le vallon s’étrécissait, où la lumière de midi jouait solitaire dans l'obscurité silencieuse. »
Pour en savoir plus sur l'écrivain et poète Hölderlin
Larousse