Coup de tonnerre à Stonehenge : le 31 décembre 1900, la pierre numérotée 22 s’effondre lors d’une tempête. Si le célèbre monument mégalithique est vieux comme le monde, il a aussi été prosaïquement vendu aux enchères.

Il faut revenir en 1880 pour que William Flinders-Petrie arpente le site et établisse le système de numérotation des pierres encore en usage à ce jour. La toute première intervention documentée pour empêcher l’effondrement de la pierre à Stonehenge a eu lieu en 1881.
Image
En 1893, l’inspecteur des monuments anciens a déterminé que plusieurs pierres étaient en danger de tomber. Et, en effet, lors de la Saint-Sylvestre 1900, la pierre 22 s’est effondrée. Intacte, elle n’a pas été endommagée, mais le linteau 122 s’est brisé en deux.

Image

L’effondrement n’est pas nouveau : les premières pierres avaient déjà tombé en 1797. En 1900, l’officier britannique Sir Edmund Antrobus était alors le propriétaire du monument. Dès 1901, une restauration est entreprise.

Image

Le gros des travaux a commencé en août (1901) et s’est terminé le 25 septembre, après avoir duré six semaines. De grandes fouilles ont été faites autour de la base de la pierre. Du béton a été ajouté, dont le durcissement devait la retenir.

Image

Lady Astrobus était déjà consciente du danger de restaurer à la va-vite : « Je pense que ce serait dans le pire goût possible de restaurer Stonehenge dans tous les sens, mais je ne peux pas être d’accord avec ceux qui disent de “laissez les pierres tomber” ».

Image

Conscient des problèmes liés à l’entretien, le site de Stonehenge, s’il devait demeurer aux aléas du climat, présenterait bientôt l’apparence d’un tas de pierres affaissées, car elles étaient susceptibles d’être abattues par un puissant coup de vent.

Image

Plus terre à terre encore, Stonehenge a ensuite été vendu aux enchères le 21 septembre 1915, conséquence directe de la tragédie de la Première Guerre mondiale qui a dévasté la famille Antrobus. Vendu à l’avocat Cecil Chubb en 1915, le site sera ensuite légué à la nation anglaise en 1918.

ImageImage

Le lieutenant-colonel William Hawley a fouillé à Stonehenge entre 1920 et 1927. Il a redressé six pierres, ce qui a permis d’enlever les poteaux de mélèze disgracieux qui les soutenaient auparavant. Quant à sa pérennité pour les prochains millénaires, ce sera pour une autre histoire.

Image